MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR

Le Ministère de l'Intérieur est un propriétaire foncier de première importance pour les tournages. Au-delà des logements souvent patriciens des préfets et des bureaux des services préfectoraux, le Ministère propose un accompagnement à l'écriture des scénarios pour assurer aux productions une plus grande véracité, tendance forte de la production française.

Chaque département de France compte une préfecture et une ou plusieurs sous-préfectures (235 au total en France). Des bureaux et des logements caractérisent ces fonctions qui présentent des caractéristiques stylistiques qui s'échelonnent sur plusieurs siècles (du 18ème à nos jours). Le Ministère recense progressivement ces atouts pour les mettre à disposition des productions. La BDD de La Commission du Film d'Île-de-France recense tous les lieux à ce jour disponibles.
Le Ministère propose également quelques commissariats, désaffectés uniquement, qui, dans l'attente de leur requalification, permettent de tourner dans des sites saisissants de réalisme.

Il propose également ses services dans le cadre d'un accompagnement à l'écriture scénaristique. Le réalisme croissant caractérisant l'intention des productions, le public étant de mieux en mieux informé des procédures, les réalisateurs souhaitent "coller" à la réalité et cherchent à mieux connaître et vérifier la chronologie, l'ambiance et le comportement des professions policières. En réaction et pour éviter les approximations, notamment dues à la "pollution" des productions étrangères, le Ministère propose la relecture et ses conseils. Il aide ainsi à maintenir la spécificité française jusque dans le traitement des faits, réels ou fictionnels, se déroulant sur le territoire national.

Les productions sont donc invitées, quel que soient leurs projets, à consulter le site du Ministère, sous l'onglet Patrimoine, où elles découvriront tout le potentiel de cette institution régalienne qui sait, contre vents et marées, se rendre disponible pour soutenir une filière primordiale pour le pays.